Pourquoi mes crèmes hydratantes industrielles ont fini à la poubelle !

On l’a vu dans l’article précédent, l’hydratation de la peau se fait en grande partie grâce à l’alimentation: eau et acides gras (si vous ne l’avez pas encore lu, c’est ici).

Résultat de recherche d'images pour "moisturize"

Mais un petit coup de pouce en plus ne fait pas de mal. Alors pourquoi pas une crème industrielle ? Que contiennent-elles ? Allons, j’ai l’esprit ouvert, on va voir ce qu’il y a dedans:

  • une phase aqueuse: de l’eau (60 à 80 % d’une crème). Parfois une eau florale.
  • une phase huileuse. Parfois des huiles et cires végétales, souvent des huiles minérales (donc des hydrocarbures. Cherchez »mineral oil » ou « paraffinum » dans les ingrédients)
  • des texturisants: émulsifiants (voir mon article sur la chantilly hydratante), épaisissants
  • des colorants, des parfums naturels ou synthétiques.
  • des conservateurs. L’eau est la base de la crème et est très sensible aux contamination (voir la chantilly)

En gros, votre crème, quel que soit son prix, c’est surtout de l’eau ! (Regardez dans la liste des ingrédients quel est le premier – et donc en plus grande proportion). Et vu que l’eau, et bien ça n’hydrate pas du tout la peau, c’est assez mal parti. Ca ne vous semble pas être un peu de l’arnaque tout ça ?

La phase huileuse est très importante, mais elle souvent de mauvaise qualité dans les crèmes industrielles (rarement des huiles végétales pures). Et tout les additifs supplémentaires sont plus ou moins utiles (ça dépend du point de vue), mais sont potentiellement très mauvais pour la santé. Une crème hydratante peut contenir jusque 50 ingrédients ! (voir infographie)

De plus, comme pour les gels douches, les crèmes hydratantes sont beaucoup moins efficaces qu’elles ne le laissent paraître. Elle présentent un effet « pansement » trompeur (avec des produits comme le silicone), qui laisse un film sur la peau et donne un effet lisse et doux. Mais cela n’a aucun effet à long terme sur l’hydratation.

 

Capture d_écran 2018-01-17 à 20.01.35
Voici ce qu’on peut trouver dans une crème hydratante Versus dans une huile végétale pure

Convaincus ? En fait la seule partie vraiment importante de la crème hydratante, c’est l’huile végétale. C’est la seule partie active qui traverse la peau et a un effet sur elle.

Donc, la solution la plus économe et minimaliste, c’est d’appliquer directement de l’huile végétale sur votre peau (le choix de l’huile et le mode d’emploi sera publié la semaine prochaine).


Pff mais moi je n’ai pas envie de me mettre de la vinaigrette sur le visage, y’aurait pas moyen d’avoir une petite crème quand même ?

Bah si quand même ! vous pouvez en acheter une qui soit à base de bons ingrédients (souvent bio ou slow cosmétique). Quelques conseils:

  • Regardez la liste des ingrédients. Les huiles végétales sont en latin, suivies de « oil » ou « extract ». Attention, dans certains cas elles subissent un traitement d’estérification, qui altèrent les qualités nourrissantes de l’huile (leur nom fini alors en -ate, comme le sodium palmate).
  • Evitez les huiles minérales (petrolatum, paraffinum, cera microcristallina) et les huiles « plastiques » (le diméthicone, un perturbateur endocrinien).
  • En règle générale, éviter les crèmes avec un trop grand nombre d’ingrédients
  • Il existe des labels comme Nature et Progrès, Ecocert … Voici un article qui les détaille ici). Sachez tout de même que vous avez peu de chances d’en trouver en grande surface, en parfumerie, même en pharmacie ! Essayez plutôt les magasins bio et les herboristeries.

Et bien sûr, vous pouvez la fabriquer vous-même ! J’ai mis une recette de chantilly hydratante qui permet d’avoir une texture crème sans ajouter d’eau, mais je ne mets pour l’instant pas de recette avec une phase aqueuse. Je trouve que la durée de conservation (2-3mois au frigo) n’est pas satisfaisante alors qu’elle n’apporte pas d’amélioration nette par rapport à une huile végétale seule. Mais cela n’engage que moi bien sûr ! Vous trouverez des recettes sur d’autres blog comme ici ou ici.

PS: bon ce n’était pas trop zéro déchet de mettre les crèmes à la poubelles, j’ai donc donné celles non ouvertes, fini les autres (sur d’autre zones du corps, voire sur du cuir pour l’entretenir), et je n’ai jeté que les pires (en récupérant le flacon pour mes petites tambouilles). Ouf, l’honneur est sauf !

Publicités

1 réflexion au sujet de “Pourquoi mes crèmes hydratantes industrielles ont fini à la poubelle !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s