Faire sa lessive sans laver plus blanc

Aujourd’hui, parlons lessive. Non ! Je ne préconise pas le retour à la lessive à la main, je possède même une machine à laver (reliée à de l’eau de pluie, quand même !). Par contre, je vous propose quelques améliorations au niveau de la lessive et de l’adoucissant.

Résultat de recherche d'images pour

Les marques de lessives ont parfaitement réussi leur pari: nous faire croire que chaque type de linge, voire chaque machine à laver nécessite son type de détergent spécifique (linge délicat, couleurs, blancs, bébé, protect fiber, extreme power, sensitive…). Et, bien sûr, sans ces trésors de marketing, notre linge ne sera pas aussi blanc, noir, propre ou protégé. Mais ce qu’ils omettent de mentionner, ce sont toutes les substances plus ou moins nocives pour la santé et l’environnement que ces lessives contiennent, à savoir: des conservateurs, des parfums (souvent de synthèse), des polycarboxylates (pour éviter l’incrustation des taches), des azurants optiques (pour que le linge paraisse plus blanc), des activateurs d’agents blanchissants et des phosphates (action anticalcaire). On entend beaucoup parler d’allergies cutanées, bien souvent la lessive est en cause. On recommande bien d’utiliser des lessives hypoallergéniques pour les bébés et enfants. Pourquoi préserver leur peau et pas la nôtre ?

Si, comme moi, vous n’avez plus envie de payer 10 euros pour un bidon de lessive potentiellement allergisant, nocif pour l’environnement et qui produit des déchets, une solution: la faire vous-même !

Personnellement, je n’ai pas vu la différence du point de vue  de la propreté. Mais je faisais déjà la plupart de mes lessives à basse température (30° ou 40°). Ici, dans un souci d’environnement, je vous conseille aussi les basses températures, à moins d’un linge particulièrement sale.

Alors, cette recette utilise les ingrédients fétiches du DIY et du zéro déchet dont mon homme se moque souvent : savon de Marseille, bicarbonate de soude et vinaigre blanc.

(NB: il faut bien choisir son savon de Marseille, en attendant que je poste un article dessus voici un lien pour vous aider )

Résultat de recherche d'images pour

Pour 2 litres de lessive (préparation 10min):

  • 2l d’eau
  • 100g de savon de Marseille ou Alep (à l’huile d’olive et sans glycérine, fait à l’ancienne)
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • (facultatif: un cuillère à soupe de percarbonate de soude dans le tambour de la machine pour blanchir le linge)
  • (facultatif: quelques gouttes d’huiles essentielles pour parfumer le linge)

Commencez par râper le savon de Marseille (ou le découper en petits morceaux à l’aide d’un grand couteau). Si possible, évitez le savon de Marseille en paillettes: souvent, il ne s’agit pas d’authentique savon de Marseille et cela génère plus de déchets).

Mettez 1l d’eau à chauffer avec le savon sur feu moyen en remuant. Ne pas aller jusqu’à ébullition. Ajoutez ensuite le bicarbonate qui empêche la resolidification du savon. Attention ! Ça mousse, prévoyez une casserole assez grande.

Laissez refroidir et versez dans un bidon de récupération. C’est le moment d’ajouter l’huile essentielle, si vous le souhaitez. Délayez avec un litre d’eau à température ambiante. Secouez bien et ça y est ! Le résultat est vert- gris, c’est normal ! Cela ne teintera pas votre lessive. Utilisez 1 à 2 bouchons par lessive, soit une quantité légèrement supérieure aux lessives du commerce.

Et comme adoucissant, utilisez simplement du vinaigre blanc. Après tout, adoucir l’eau, c’est enlever le calcaire. Quoi de meilleur que l’acide acétique du vinaigre pour ça ? Promis : l’odeur ne restera pas sur le linge ! Ajoutez une huile essentielle si vous voulez. Personnellement je n’en ajoute pas (bébé à la maison !), mais on s’habitue très vite à un linge à l’odeur plus discrète.

Enfin, préférez toujours sécher les vêtements à l’air libre plutôt qu’au sèche-linge. En plus de consommer beaucoup d’énergie, les lave-linge sont la première cause d’incendies électriques (un petit article de la DH ici  pour vous le prouver). Étant donné que cela est arrivé à mes voisins du dessous il y quelques années, je ne saurais que vous recommander la prudence !

Remarques:

  • Il faut régulièrement secouer la lessive pour éviter les grumeaux. Je le fais avant chaque utilisation. Si la lessive se solidifie trop, ajoutez un peu d’eau.
  • A long terme, le savon de Marseille peut laisser une pellicule légèrement grasse dans la tuyauterie (beaucoup plus si le savon est glycériné). Pour éviter cela, faites tous les quelques mois une machine à vide au vinaigre blanc à haute température (90°). Ce lavage est de toute façon conseillé pour entretenir les machines lorsque l’eau est calcaire (comme presque partout en Belgique)
  • MISE A JOUR: Si vous souhaitez utilisez des huiles essentielles, voici un petit guide des huiles essentielles à utiliser / éviter pour les bébés et pour les enfants dès 3 ans

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Faire sa lessive sans laver plus blanc”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s